Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI
Classement des meilleurs sites et positionnement

Les Shamans-oiseaux et le mythe des Anges

khjiovs.jpg


Le rapport entre la littérature et l'archéologie s'est fait à la découverte des vestiges d'une population shamans-oiseaux sur une montagne sacré;

Cette découverte suggérait que les veilleurs (anges déchus) étaient bien humain si l'on en croit l'hypothèse archéologique et anthropologique.

Nous savons que les recours à des formes totémiques ont toujours été le fait des Shamans.

Dans beaucoup de civilisation première, on croyait que l'âme pouvait prendre la forme d'un oiseau et voler d'un monde à l'autre.

C'est pourquoi elle est représentée ainsi dans l'art des religions anciennes.

Cette idée peut avoir prit corps dans la croyance rependue que le vol astral peut être réalisé à l'aide d'ailes éthérées semblable à celle d'un oiseau.

La découverte archéologique de grande ailes ont mis au jours ceci:

Les shamans vouaient un culte aux oiseaux et pour leurs costumes cérémoniels, plus les ailes étaient grandes, plus le shaman était puissant.

Certaines de ces ailes ont été mis à jour dans la région montagneuse de Parwan.

Depuis que nous savons que la légende des anges a pris corps en Perse, on a toutes les raisons d'associer ces traditions shamanique au peuple vivant sur cette montagne.

Cela se confirme même dans un autre texte de la Mer Morte appelé "Genèse Apocrypthon".

Dans ce texte y est décris un "paradis terrestre" évoqué sous le nom de Parwain...
Sa description ressemble a si méprendre aux fonctionnement d'un kibboutz israélien.

Les archéologues ont été très étonné de découvrir par la suite parmi les religions anciennes des Mandreas que "Parwan" était le nom sacré de la montagne qui se trouvait à proximité de Medra dans le nord Ouest de l'Iran.

De plus Parwan et Parwain tirent leur racine du vieux médian Parswana signifiant "coté, côtes, frontière".

Tout les textes des rouleaux de la mer morte et de la littérature antérieures font référence à cette montagne, celle là même ou ont été découverte les trace d'un passé shamanique.

Ces texte font d’ailleurs référence à la nature toute particulière du savoir et de la culture de ce peuple .

Serait-il possible que cette partie du monde soit à l’origine des mythes des veilleurs?
Que ces "anges" décris soient en fait des shamans imposant ?

Est ce que les référence à l'Eden serait en fait un lieu naturellement majestueux abritant des hommes d'apparence ailés aux savoirs avancées?

2anges-1.jpg

 

 

 


Caloon

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site